Manifesto

A l’origine de l’Empowerment House était un groupe de sept amies dont la créativité et l’énergie avaient -et ont présentement- coutume de se démultiplier au contact de Clueless, du son des  Destiny’s Child, de l’audace de Lil Kim et des clips de Justin Timberlake, bref de la pop-culture des années 90 et 2000. La consommation de ce sous-genre infréquentable était réservée aux adolescentes superficielles, dont seul l’âge transitoire et l’incomplétude du développement intellectuel pouvaient excuser l’engouement pour cette soi-disant “culture du vide”. Dans notre Bretagne natale, où seuls les registres nobles et intelligents avaient leur place à table à l’aube de l’âge adulte, il convenait donc de rougir de nos anciens amours et de revenir sur le droit chemin au sortir de la puberté au risque de passer pour une écervelée.

Cependant, après des dizaines de tentatives à la recherche de notre nouvelle identité qui, soit dit en passant, nous ont permis de nous ouvrir à d’autres univers passionnants, nous n’avons jamais complètement retrouvé la même fascination ressentie face à l’extravagance, l’impolitesse et l’opulence des stars de tous les domaines de la pop-culture qui ont ce pouvoir immodéré de rassembler et de galvaniser les foules au-delà des frontières, qu’elles soient linguistiques, géographiques ou morales.

Bien au-delà du phénomène de masse, ces icônes ont agi comme un véritable agrégateur de modèles d’identification  nous ayant appris à assumer nos envies, nos ambitions, et à ne pas nous en excuser, à jouir d’un solide ego et d’une pleine confiance en soi, à respecter l’individualité de chacun et à rester ouvertes d’esprit en toutes circonstances.

Toutefois, cela ne suffirait jamais à dresser un portrait complet de nos personnalités puisqu’en effet, les membres de notre septet s’avèrent tout autant être des passionnées du droit, des technologies, du financement d’infrastructures publiques ou encore d’être de férues voyageurs, des activistes contre le gaspillage alimentaire, des bêtes de concours, des quadrilingues, des mentors etc…

Par conséquent, The Empowerment House se donne pour mission de transmettre notre croyance très forte en la pluralité des êtres et de leur personnalité et par la même occasion mettre à mal nombre de préjugés infondés cataloguant souvent des personnes dans des cases étriquées et uniques, en vous mettant en contact avec des personnes passionnées qui se sont lancées dans la réalisation des projets qu’ils avaient au fond des tripes et en vous donnant l’occasion, par le biais de nos événements, de dépasser vos limites, de vous rassembler au sein d’une communauté se tirant vers le haut, et de vous donner les clés de l’audace pour réaliser vos rêves.

En faisant l’apologie du travail, de l’effort, du dépassement de soi, de l’ambition, du courage et de la bienveillance, nous souhaitons prouver qu’il est à la portée de chacun de devenir la meilleure version de soi-même, tant que l’on apprend à s’écouter, à se connaître et à ne pas se cacher.

Par la diversité de nos intervenants et mentors, nous souhaitons prouver que tous les parcours et tous les projets sont légitimes tant qu’ils sont authentiques et vous insuffler l’inspiration, l’envie d’agir, le courage d’entreprendre les projets qui vous tiennent le plus à cœur ainsi que la force de mettre à exécution vos convictions et vos rêves les plus enfouis.

Become your own

The Empowerment House